Modeling Event

Los Angeles accueille l'évênement le plus attendu dans le monde de la mode...
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anita Polkhan [T]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anita Polkhan

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/08/2007

Carte d'Identité
Job: Top Model
Modeling Experience:
13/100  (13/100)
Agence: Elite Model Management

MessageSujet: Anita Polkhan [T]   Mer 29 Aoû - 11:20

De ce coté là, on est un peu tous pareil... On a tous dans la poche une carte d'identité !




-NOM : Polkhan
-PRENOM : Anita, Levie
-AGE : Elle est âgée de 20 ans
-NATIONALITE : Elle est née à Riga, la capitale de la Lettonie
-ORIGINES : Ses parents venant tous deux de la Lettonie, Anita est 100% lettone.


On choisit ses actes, mais pas ce que l'on est...


-HISTOIRE :

    * Il faisait beau en ce mois de septembre sur la côte californienne. Anita Polkhan se trouvait à Los Angeles en compagnie de quelques autres mannequins de la même agence, Elite Model Management. Lunettes de soleil Chanel vissées sur son nez, cette jeune lettone se trouvait désormais dans sa suite d’un grand hôtel reservé à l’occasion du Modeling Event, événement le plus attendu dans le monde de la mode.
    Assise sur son lit à baldaquin, Anita tenait un album photos qu’elle emmenait toujours avec elle. Dans celui-ci, on pouvait y voir des photos de famille et de ses amis les plus proches.
    Vêtue d’une petite chemisette blanche et d’un mini-short en coton bleu marine, elle observait chacune des pages avec grand intérêt. Posé près d’elle, son portable, un Motorola, vibrait doucement. Anita venait de recevoir un sms de sa mère mais elle ne s’arrêta pas dans la contemplation des photos pour le lire.

    * Son regard tomba sur une photographie de sa mère Kristīne Lukasz avant qu’elle ne rencontre Roman Polkhan. On pouvait voir une jeune femme blonde, très grande et très mince, qui portait dans ses bras un petit chat. Vêtue d’une longue robe rose pâle avec des fleurs sur les côtés, elle respirait la simplicité et le bonheur de vivre. Elle avait été élevée dans un milieu plutôt modeste, entourée de trois sœurs et un grand frère avec qui elle s’entendait à merveille. Passionnée depuis toujours par la photographie, elle avait, depuis le temps, réussi ses études et à l’époque de cette photo, Kristīne avait été recrutée pour son premier travail, dans une grande agence de mode de Riga, capitale de la Lettonie.
    La seconde photo que remarqua Anita montrait toujours Kristīne en compagnie d’un homme d’une trentaine d’années qui la tenait par la main. Les deux personnes souriaient et, l’environnement les entourant, donnait un ton chaleureux. En observant de plus près cet homme, Anita comprit que c’était son père, Roman Polkhan. Il était très grand et svelte, sa chevelure était brune et on pouvait voir que ses yeux étaient d’un noir très intense. Sa peau était légèrement bronzée, au contraire de Kristīne qui était blonde à la peau très blanche.
    Les yeux baladeurs, Anita se remémora la première rencontre de ses parents. Sa mère le lui avait raconté lorsqu’elle avait eu quinze ans. Kristīne lui avait parlé d’un bal dansant et que, après quelques regards échangés, Roman l’avait invité à danser. Par la suite, ils s’étaient revus et ne s’étaient plus quittés. Leur histoire avait été toute simple mais tellement belle. Quatre ans après leur rencontre, ils s’étaient mariés à Riga, entourés de leur famille respective avant que le grand frère d’Anita, Stefan Polkhan, vienne au monde. Trois ans plus tard, ce fut au tour d’Anita d’apparaître avant un dernier petit garçon, Jan Polkhan.

    * Anita tourna quelques pages, soigneusement, comme si jamais elle déchirait une photo, le passé serait perdu. Délicatement, elle parcoura du doigt une photographie qui montrait son petit frère, Jan, comme pour sentir la chaleur de sa peau. Très proche de lui –ils n’avaient qu’un an d’écart, Anita avait été particulièrement boulversée lorsqu’il décéda, à l’âge de dix ans, de la leucémie, maladie qui l’avait atteint à l’âge de sept ans. Le petit Jan n’avait jamais pu réellement profiter de sa jeunesse mais Anita veillait à ce que tout se passait bien. Elle aurait tant aimé, comme beaucoup d’autres, que sa maladie ne l’emmène pas si loin d’elle mais elle avait appris à faire avec. Il était mort lorsqu’elle avait onze ans, un certain 6 mai. Ainsi, tous les ans, la jeune femme va se recueillir devant sa tombe. Pour elle, il restera toujours son petit frère adoré, qu’il soit loin ou non. Bien sûr, les jours sont parfois durs. Elle aurait aimé prendre sa place pour qu’il puisse grandir comme tous les enfants mais le destin fut plus cruel avec Jan. Cette grande tristesse a fait d’Anita une adolescente mûre, très jeune.

    * Une larme coula sur sa joue. Anita l’essuya avant de tourner la page. Un sourire illumina son visage. La photographie la présentait avec un cartable plus gros qu’elle et une peluche, serrée dans ses bras. Anita se souvint alors que c’était son premier jour d’école. Elle avait beaucoup pleuré ce jour-là, pensant que sa mère l’abandonnait dans cet espèce de « prison ». De la journée, elle n’avait pas quitté sa peluche, qui était alors son plus fidèle ami, et avait boudé tous les soirs de la semaine. Puis le temps avait passé, Anita commençait à aimer l’école. Non pas pour apprendre des leçons mais pour les récréations qu’elle passait avec ses amis. Enfant, elle était espiègle et très curieuse. Elle espionnait ses instituteurs et, avec son caractère impulsif, se crêpait souvent le chignon avec une autre petite fille à propos des poupées, entre autres. Ce tempéramment lui valut plusieurs punitions à l’école primaire.
    Sur une autre photo, Anita put se voir avec un justaucorps et des chaussons roses. Elle se rappela alors combien d’années elle avait fait de la danse classique, à passer son temps à lever les bras, tendre les jambes, se faire un chignon, sourire et se concentrer. Elle avait toujours aimé ce sport, passion qui la conduisit dans une école réputée de Riga à l’âge de ses douze ans. Par la suite, à l’âge de quatorze ans, elle était rentrée dans le conservatoire de la capitale avant de devenir une danseuse à la progression fulgurante.

    * Ses yeux tombèrent sur une photographie de sa dernière année au collège où elle avait reçu un prix pour la meilleure élève d’orthographe. Bien qu’elle n’ai jamais été une excellente élève, Anita arrivait à « sauver les pots » et en fin de collège, ses professeurs la désignèrent meilleure pour l’ortographe. Elle obint ce jour-là un diplôme et une petite coupe qu’elle a disposé sur une étagère de sa chambre, à Riga.
    Les souvenirs s’échappèrent de l’esprit d’Anita pour se mélanger un peu. Il s’était passé beaucoup de choses lors de ses années de scolarité dans l’enseignement secondaire. Ses fréquentations n’avaient pas tellement changé. Contrairement à quelques-unes de ses ami(e)s de primaire, Anita était restée une jeune fille serviable et réfléchie. Elle était à l’écoute pour ceux qui avaient des difficultés et aimait les choses simples de la vie. Elle ne se prenait pas la tête pour rien mais était très souvent tête en l’air. Elle avait gardé le même état d’esprit que durant son enfance ce qui fit que son adolescence se passa plutôt bien. Elle poursuivait toujours la danse et même si ses résultats restaient convenables, Anita ne faisait pas tellement d’efforts, préférant passer son temps au conservatoire et réussir ses examens de fin d’année.
    Ce fut lors la dernière année au collège qu’Anita connut ce que c’était « l’amour ». Auparavant, elle n’avait jamais été vraiment intéressée, s’abandonnant plutôt à la lecture, à la danse, les promenades aux parcs et les dimanches à faire des gâteaux avec sa mère.

    Ses pensées se mêlèrent à celles du lycée, trois années qu’Anita avait apprécié à sa juste valeur. Elle avait su profiter raisonnablement de la liberté que ses parents lui accordaient peu à peu, elle connut la joie de l’argent de poche et elle avait le droit de se maquiller. Après la danse, la seconde passion d’Anita avait toujours été la mode. Elle avait toujours aimé s’habiller, faire les magasins et sans cesse essayer de nouvelles choses. Elle aimait aussi le maquillage, surtout dès lors que sa mère le lui autorisa, mais elle ne tombait jamais dans l’excès. Certes, lorsqu’elle eut la permission de sortir en discothèque, Anita mettait du mascara et autres fards à paupières, mais rien de très provocant. Anita aimait la simplicité et ne voulait pas ressembler à ces filles superficielles, chose dont il était très vite fait d’y tomber dedans.
    À l’école, les notes d’Anita étaient toujours convenables, d’autant plus qu’à sa dernière année, elle arrêta le conservatoire, préférant la mode à la danse. Certes elle avait acquérit un excellent niveau et aurait pu atteindre un niveau international mais Anita était davantage intéressée par les vêtements. Ainsi, elle put pendant un temps se consacrer plus à ses devoirs ce qui lui permit d’obtenir de très bons résultats à son bac.
    Et l’amour ? Anita connut sa première désillusions amoureuses au collège mais elle ne s’était pas pour autant morfondue. À quinze ans, que sait-on de l’amour ? Ainsi, lorsqu’elle arriva au lycée, c’était pour elle un tout autre départ. La première année, elle cherchait du regards les jeunes garçons qui pourraient éventuellement l’intéresser. Anita commençait à aimer le jeu de la séduction, comme toutes les adolescentes. Un petit sourire par-là, un regard de l’autre côté et puis quelques jours après, les premières paroles échangées. Préférant se concentrer sur la danse et les cours, Anita n’ira jamais plus loin. Mais lors de sa seconde année au lycée, on lui présenta Andrzej Dawid pour lequel elle éprouva rapidement une attirance. Elle le trouvait drôle, attentionné, généreux et compréhensif. Il était un peu obstiné et jaloux, mais elle le trouvait si craquant avec ses beaux yeux bleus et son joli sourire. Quelques mois plus tard, ils devinrent de véritables amis avant de sortir ensemble. Elle découvrit ce qu’était un vrai rendez-vous gallant et aussi le véritable baiser. Leur histoire dura cinq mois mais la jalousie d’Andzrej énervait de plus en plus Anita qui finit par rompre avec lui.
    Puis lors de sa dernière année au lycée, elle rencontra lors d’une soirée post-bac Pawel Waclav, un lettonien de dix-huit ans exentrique et original. Leur début de relation fut mouvementée mais Anita, apparement très attachée, réussit à le calmer un peu. Mais il continuait quelques frasques, l’embarquant même dans certaines histoires. Il ne leur arriva rien de grave mais cette adrénaline donna du piquant à leur couple qui dura…
    Leur histoire passa le cap des deux mois d’été et le lycée était désormais terminé. Anita s’était inscrite dans une école de stylisme à Londres pour continuer dans sa voie : la mode ; tandis que Pawel, lui, rentrait dans une école de commerce à Paris. Au départ, la distance n’était pas si dure à gérer mais avec le temps, quelques tensions sont apparues. Déterminée à sauver son couple, Pawel débarqua à Londres par surprise, après avoir quitté son école. Etonnée mais réellement contente de son effort, Anita l’hébergea et s’appliqua à faire durer leur histoire d’amour qui fut plus passionnée qu’avant. Mais lorsque les mois défilèrent et que Pawel ne trouvait pas d’emploi pour subvenir à leurs besoins et qu’il restait tout le temps dans l’appartement, la belle petite histoire commença à déjanter. Anita l’accusait de ne pas « se bouger et de vivre la belle vie sous son aile » alors que Pawel tentait de se défendre en disant qu’avec seulement un bac en poche il avait peu de chance. Puis la jeune femme commençait à regretter la venue à Londres de Pawel, ainsi il aurait pu avoir un bel avenir. N’en pouvant plus, Pawel tomba dans l’inévitable : la drogue. Anita préféra fermer les yeux sur son problème pour se concentrer à sa future carrière dans le stylisme pour ainsi avoir un bel avenir et subvenir à leurs besoins.

    * Anita s’arrêta sur cette pensée. C’était l’année dernière, il y a un an, en septembre. Depuis, elle avait du chemin. Elle referma l’album et pour s’accorder une sorte de pause, elle lut le sms qu’elle avait reçu. Un petit rire lui redonna tout de suite une meilleure mine. Sa mère, une grande comique…
    En voulant répondre au texto, Anita fit une mauvaise manipulation sur son portable ce qui l’entraîna dans son album photo où une image de Pawel apparut. Elle l’avait pris avant que la série noire ne débute. Il était encore souriant et plein de vie. Quelques jours plus tard, elle avait connut un Pawel dépité, qui se droguait et qui passait son temps à écouter de la musique et sortir faire la fête. Il avait perdu la notion du temps et ne savait plus vraiment ce qu’il faisait à Londres. Mais Anita était restée près de lui, toujours amoureuse de cet homme qu’elle avait connu si généreux et attentionné. Elle avait réussi à le faire entrer dans un centre de désintoxication et, à sa sortie quatre mois plus tard, Pawel était sorti « tout neuf ». La thérapie avait marché et il était prêt pour un nouveau départ. On était alors en janvier, il chercha du travail et, à sa grande surprise, il trouva tout de suite une entreprise de publicité qui recrutait un commercial. Certes Pawel n’avait aucune expérience et il n’avait même pas eu de diplôme mais le chef, las de ne trouver personne à son goût, avait accepté de le voir en entretient. Il avait tout de suite été séduit par son profil et l’avait engagé.
    Pendant ce temps, Anita avait continué ses études de stylisme mais par le plus grand des hasards, un jour, alors qu’elle se promenait, un homme était venu à sa rencontre et avait décidé de faire d’elle une brillante mannequin. Peu attirée par ce monde superficiel, Anita s’était laissée tenter pour « voir ». Finalement, quelques semaines plus tard elle fut embauchée dans l’agence Elite Model Management.

    *Quelqu'un frappa à la porte de sa chambre. Anita se leva, enfila un petit gilet bleu marine et alla ouvrir. C'était Pawel. Un sourire apparut sur son visage. Elle le fit entrer après l'avoir embrassé et lui servit un verre de jus de fruit. Il était dix heures du matin, il venait d'arriver dans la cité des Anges. Fatigué, Pawel s'allongea sur le lit avant qu'Anita ne le rejoigne, sa tête posée contre son torse.
    Leur histoire était loin d'être terminée...


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû - 14:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosen Holstein
Administratrice - Organisatrice du Modeling Event
avatar

Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Anita Polkhan [T]   Mer 29 Aoû - 12:15

Bienvenue à toi, très bon choix Inguna est splendide Smile
Je te la met de coté ! Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modeling-event.forumotion.com
Anita Polkhan

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/08/2007

Carte d'Identité
Job: Top Model
Modeling Experience:
13/100  (13/100)
Agence: Elite Model Management

MessageSujet: Re: Anita Polkhan [T]   Mer 29 Aoû - 20:19

Merci Very Happy
Voici la suite ^^



-CARACTERE :

    Cerner le caractère d'Anita est difficile à faire. En effet la jeune femme peut se réveler gentille et attentionnéé à la fois avec les gens qu'elle aime mais peut aussi de montrer impitoyable et une véritable tête-brûlée. C’est donc cette facette mystérieuse qui la rend si charmante et dont de nombreux hommes craquent pour elles.

    Tout d’abord lorsqu’on la regarde, on a l’impression que Anita est adorable, généreuse en amitié et en amour et est sociable.
    Elle a le contact facile, elle va vers les gens et est toujours souriante. Il suffit d’un regard vers elle et votre journée est dite parfaite. Non pas parce qu’on l’a vu mais parce que son sourire si craquant ne peut que redonner le moral.
    En plus de cela, elle est femme plutôt blagueuse toujours prête à faire rire. Elle aime voir les gens autour de lui se sentir bien et elle sait mettre de l’ambiance quand il faut. Elle a un grand sens de l’humour et c’est une qualité que l’on apprécie chez elle.
    Parallélement à ça, elle est dotée d’un grand sens de compréhension. Elle ne juge pas aux premières apparences et préfère apprendre à connaître les gens. Elle est à l’écoute de ceux qui veulent bien se confier à lui et n’est pas insistant. Si quelque chose vous morfond, vous pouvez lui en parler mais si vous ne voulez pas, Elle acceptera votre décision.
    Maligne et attentionnée, Anita est aussi généreuse comme dit précédemment. Pour ses amis, elle ne compte pas et encore moins quand c’est pour son petit ami. Elle rêve secrètement du grand Amour et espérait avoir trouvé la bonne personne… Elle est rêveuse mais aussi cachotière. Car qui dit mystérieux, dit cachotier. Même si les gens peuvent facilement se confier à elle, elle ne le fait pas aussi facilement. Anita a besoin d’être en confiance mais lorsqu’elle sort avec quelqu’un, c’est qu’elle lui fait entièrement confiance. Ainsi elle peut se dévoiler ce qui est pour elle, la clé d’un couple réussi. Elle est romantique, elle aime faire plaisir aux gens et est une adepte des promenades en amoureux sur la plage ou des dîners aux chandelles. C’est également une grande rêveuse qui la rend plus enfantine même si c’est quelqu’un de réfléchi.

    Mais si l’on creuse cette carapace, on peut voir qu'lle n’est pas un « doux agneau ». Non comme tout le monde mademoiselle possède des défauts. Elle est un peu jalouse, mais pas trop. Elle aime bien que son petit ami n’ai d’yeux que pour elle mais elle ccepte –bon plutôt difficilement c’est vrai- que son copain sorte sans elle. Ce n’est pas un manque de confiance mais c’est juste qu’elle est consciente qu’ils sont jeunes et que donc les infidélités sont nombreuses. Elle ne veut pas non plus retomber dans le panneau avec un certain Andrzej qui sortait souvent sans elle. Mais comme l’on dit, l’amour rend aveugle alors elle pensait qu'il ne faisait rien de mal. Elle avait confiance en lui mais il l’a trahi et lorsqu’elle a découvert qu'il la trompait, elle a préféré rompre même si elle éprouvait toujours des sentiments pour lui. Mais pour ellece fut une dure épreuve à laquelle elle ne veut plus être confrontée.
    Lorsqu’elle n’aime pas une personne, elle fait tout pour que celle-ci le sache.
    Anita est quelqu’un de très rancunier, elle n’oublie pas les petites crasses que l’on peut lui faire et peut les ressortir dix ans après. On peut dire qu’il a une certaine mémoire d’éléphant, oui, mais utilisée à bon escient.
    Même si Anita a été dit comme quelqu’un de réfléchi, elle peut parfois agir sur un coup de tête et se montrer très spontanné.
    Elle est aussi têtue, une véritable tête-brûlée. Elle n’en démord pas lorsqu’elle est sûre de ce qu’elle dit. Parfois, -pour ne pas dire souvent-, Serena a tord mais il est vrai que personne n’avoue cette vérité au risque de la froisser.

    De façon plus générale, Anita est quelqu’un amusant et sarcastique. Il lui arrive de juger les gens la première fois qu’elle les voit et de provoquer les personnes qu’elle n’aime pas.


-PHYSIQUE :

    Grande, belle, blonde, mince. Anita Polkhan a tous les atouts pour devenir une séduisante et talentueuse top modèle. Mais les choses ne s'arrêtent pas là. Etre mannequin, ce n'est pas simplement porter des vêtements, être mince et sourire aux photographes.
    Anita sait que son corps semble parfait : elle a des formes là où il faut, un ventre plat et très grandes jambes. Elle possède de longs cheveux châtains clairs, épais mais raides, qui sont en continuité avec son visage plutôt oval. Sa couleur est naturelle, certes elle éclaircit avec les rayons du soleil mais c'est tout. Ses yeux sont d'une intensité si rare. Ils sont bleus clairs, on pourrait croire que l'on voit à travers. Elle a un assez large front qui se termine par des sourcils assez épais mais discrets par sa couleur très clair. Anita a un petit nez adorable, il n'est ni en trompette, ni plat. Il est fin et droit. Son visage se termine par sa bouche, délicate et jolie à regarder, et par son menton qui est plutôt banal. Son sourire ne peut être que craquant, et Anita joue de cette arme là. Elle aime beaucoup étreindre ses ami(e)s, montrer qu’elle les aime est important pour elle.
    La jeune lettonienne a la peau très blanche, presque laiteuse, dûe par ses origines 100% lettonienne. Elle est très grande : elle mesure le mètre soixante-seize et demi et possède une silhouette élancée. Elle entretient son corps par le footing qu'elle pratique tous les matins et par la danse, sport qu'elle continue d'exercer dès qu'elle le peut.
    Côté vestimentaire, Anita essaye de tout. Elle est mannequin, elle est donc au courant des dernières tendances. Ses marques préférées sont pour les hauts Zadig & Voltaire, Comptoir des Cotonniers pour les gilets, Diesel, Armani et Pepe Jeans pour les bas et Minelli et Prada pour les chaussures. Concernant les soirées, Anita aime bien être chic. Elle raffole des robes Dolce & Gabbana ou Oscar de la Renta, des accessoires Chanel et des sacs Chloé.



Je suis une top-model (ou je veux le devenir) ! J'ai les mensurations parfaites, non ?



-TAILLE : Anita mesure le mètre 76 et demi
-TAILLE en Vêtements : Elle fait du 34
-MENSURATIONS : Ses mensurations sont 80-57-88
-AGENCE : Elle fait partie de l'Elite Model Management
-REPEREE par : Harry Matthew [Jude Law]
-EXPERIENCE : 13/100


On a tous un job, parlons-en un peu !

-ANCIENNETE : Anita est arrivée dans l'agence en janvier, cela fait donc neuf mois qu'elle fait partie des mannequins chez Elite.
-CONTRAT / AGENCE / LIEN : Anita fait partie de l'agence Elite Model Management.

OK, ça n'a plus rien à voir avec ton personnage, mais ça nous interesse quand même...


-Célébritée Prise : Inguna Butane <3
-Comment as-tu connu le forum ?Par un forum partenaire
-As-tu lu le règlement ? Et Patati... et patata ^^
-J'ai modifié les choses suivantes :
-Autre chose à préciser ? Rien il me semble, mais en tout cas, joli forum et bonne idée de contexte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anita Polkhan

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/08/2007

Carte d'Identité
Job: Top Model
Modeling Experience:
13/100  (13/100)
Agence: Elite Model Management

MessageSujet: Re: Anita Polkhan [T]   Jeu 30 Aoû - 14:46

Voilà j'ai terminé, j'espère que ça ira ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosen Holstein
Administratrice - Organisatrice du Modeling Event
avatar

Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Anita Polkhan [T]   Jeu 30 Aoû - 15:32

Valiiiidée !
J'ai jamais lu une histoire aussi super Very Happy j'adore le style et l'originalité avec laquelle tu la raconte... j'étais callée devant mon ordi (hier) et je lisais, plongée dedans Very Happy

j'ai hate de voir tes sujets !

Tu peux jouer, je m'occupe de ta feuille de perso et du groupe Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modeling-event.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anita Polkhan [T]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anita Polkhan [T]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventures d'Anita Blake - Laurell K. Hamilton
» (f) anita (101 dalmatiens) ? jessica chastain
» Anita, douce Anita.
» Présentation d'Anita Yukino (Terminée)
» Animus imperat corpori (Anita)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modeling Event :: ..: Gestion de Modeling Event :.. :: Présentations des Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: